Guilmin

L’histoire Guilmin : un sanglier dans un parc industriel…

Active aujourd'hui dans le zoning du Wex de Marche-en-Famenne et propriétaire d'un magasin à Jambes, le fabricant de peintures Guilmin dispose d'une longue tradition familiale. Une histoire haute en couleurs qui a débuté avant la 2e guerre mondiale.

Face aux envahisseurs que constituent les grandes marques de peinture, une entreprise résiste.
La peinture ? Les Guilmin sont tombés dedans lorsqu'ils étaient petits. Une véritable passion qui a vu 3 générations se succéder.

  • 1937 : Omer Guilmin quitte la France et s'établit en Région namuroise. Son but ? Fabriquer des peintures d'époque (mastic et peintures à l'huile de lin). La 2e guerre mondiale freine son élan.


« L'usine à couleurs » de On

  • 1947 : Les Frère Maurice et Jean-Pierre (2e génération) s'implantent à On. Les peintures « Le Sanglier » se répandent en Wallonie et deviennent un synonyme de qualité pour les professionnels.
  • 1980 : Emmanuel et François Guilmin prennent la tête de la PME.
  • 1986 : Guilmin construit une surface d'exposition et de vente de 2000m2.
  • 1990 : L'entreprise rénove son outil de fabrication et acquiert du matériel ultra moderne. Ces investissements permettent de créer des nouveaux produits plus écologiques. Le personnel est ravi.

Un sanglier dans le zoning du WEX

  • 2006 : La société déménage dans une nouvelle usine dans le zoning du WEX de Marche-en-Famenne. L'outil de production est intégré à l'outil de vente. L'innovation augmente la productivité et la satisfaction du personnel.
  • 2009 : Guilmin ouvre un magasin à Jambes.